Exposition François Truffaut à la Cinémathèque

Exposition François Truffaut à la Cinémathèque
9 janvier 2015 Helene Delaunay

À l’occasion du trentième anniversaire de sa disparition, la Cinémathèque française consacre une grande exposition François Truffaut rassemblant de scénarios annotés, de correspondances, de notes manuscrites et de carnets, d’objets, de photos et d’affiches déposées par sa famille.

Le réalisateur 

François Truffaut est un réalisateur que tout le monde connaît tant sa filmographie est impressionnante. Co-fondateur de la nouvelle vague, il a réalisé les « Quatre Cents Coups », « Jules & Jim », le « Dernier Métro » et « La Nuit Américaine » qui a reçu l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, pour n’en citer que quelques uns. Un de ses plus grands talents était de faire des films populaires même en traitant des sujets profonds ou graves. Il réussissait à rendre une certaine forme de cinéma accessible à tous et était un des cinéastes au plus grand rayonnement à l’étranger. Racontant la vie d’Antoine Doinel, son alter-égo, ou des histoires fictives, ses films traitaient souvent d’histoires d’amour avec des personnages féminins forts (il tombait d’ailleurs fréquemment amoureux de ses actrices). Produisant lui-même ses films par le biais de sa société de production « les films du Carrosse », il réussit à garder un regard passionné presque enfantin, à l’image de Steven Spielberg qui le fit tourner dans son film « Rencontre avec le troisième type ». Il est également l’auteur du livre « le cinéma selon Hitchcock », ouvrage de référence ultime, encore aujourd’hui sur le réalisateur. L’exposition permet de mieux connaître l’homme derrière le cinéaste même si il n’y a pas lieu de distinguer les deux tant sa vie tournait autour du cinéma.

19522

L’exposition

Movie Guide Me Events Truffaut Realisateur

L’exposition s’articule autour de plusieurs thèmes illustrant la vie de François Truffaut : l’enfance et l’adolescence, sa période en tant que critique, la nouvelle vague, Antoine Doinel, ses passions amoureuses, sa carrière internationale…

  • Je fais des films pour réaliser mes rêves d'adolescent, pour me faire du bien et, si possible, faire du bien aux autres.
    François Truffaut
  • Ai-je été un bon critique ? Je ne sais pas, mais je suis certain d'avoir toujours été du côté des sifflés contre les siffleurs et que mon plaisir commençait souvent où s'arrêtait celui de mes confrères.
    François Truffaut
  • Tout ce que je sais, je l’ai appris par le cinéma, à travers les films. C’est par le cinéma que passent mes idées sur la vie.
    François Truffaut
  • Je veux que mes films donnent l'impression d'avoir été tournés avec 40° de fièvre
    François Truffaut
  • Mes deux cents premiers films, je les ai vus en état de clandestinité, à la faveur de l'école buissonnière, ou en entrant dans la salle sans payer...
    François Truffaut

Ce qui est appréciable, et c’est souvent le cas à la cinémathèque, c’est que l’exposition est interactive et bien conçue. On y découvre la réplique du bureau de Truffaut, des extraits vidéos nichés dans ce qui semble être de prime abord des dossiers d’archives, il y a pleins de recoins avec un univers propre.

Concernant le sujet en lui-même, on a accès à de nombreux documents et anecdotes sur le réalisateur. Notamment, sont exposés ses carnets d’école buissonnière qu’il passait au cinéma & qui montraient déjà son avenir de critique et surtout de cinéaste (c’est d’ailleurs notre intime conviction que Truffaut aurait été bloggeur s’il avait été adolescent à notre époque !). On y voit également l’audition de Jean-Pierre Léaud, son acteur fétiche, et les remarques qu’il avait noté sur lui lorsqu’il l’a rencontré. On y retrouve également des témoignages de son équipe technique sur ses méthodes de travail très personnelles (notamment vis à vis du montage, vous verrez !).

On découvre un travailler infatigable, totalement dédié au cinéma et qui est d’une simplicité touchante. On est de nouveau triste d’avoir perdu un si grand homme et on a furieusement envie de dévorer l’intégralité de sa filmographie en urgence.

 Infos pratiques 

Movie Guide Me Events truffaut Poster   Movie Guide Me Events Cinematheque

Du 8 octobre 2014 au 1er février 2015

Lu, Me à Sa 12h-19h
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h
Dimanche 10h-20h

Tarifs

Plein tarif : 11 €
Tarif réduit : 8,5€*
Moins de 18 ans : 5,5€*
Forfait A tout prix : 7,5€
Libre Pass : Accès libre
Exposition + Musée : 12,5 €*
* Plus 1 € pour les préventes sur Internet

(photos source: la cinémathèque)

Experte des films indépendants. Du sud américain. Avec envolée d'oies sauvages. Et filtre Instagram. #Sundance

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.