Le Roi Lion de Jon Favreau

Le Roi Lion de Jon Favreau
19 juillet 2019 Priscilla Ruffe

C’est l’une des choses que j’ai claironnées dans ma présentation sur le blog. Le Roi Lion est le dessin animé de ma vie. Je l’aime d’amour et aucun autre film d’animation ne prendra sa place dans mon coeur. J’ai pourtant grincé des dents à l’annonce du “live action” de ce film réalisé par Jon Favreau. Mais j’ai quand même été le voir avec toutes les bonnes intentions du monde.

J’ai longtemps hésité entre la VO et la VF. Je voulais entendre Donald Glover en Simba, Beyoncé en Nala ou encore Chiwetel Ejiofor en Scar. Mais mon coeur a penché pour les musiques de mon enfance. J’ai donc été voir le film en VF.

Je n’aurais pas dû.

La VF a été un supplice à écouter. J’avais pleinement conscience que les acteurs de 1994 ne doubleraient pas le film (à l‘exception de Jean Reno). Mais je ne pouvais pas m’empêcher de tiquer sur ces voix si dissonantes, mais surtout si mal interprétées. J’avais le sentiment que les acteurs n’interprétaient pas un rôle, mais qu’ils se contentaient de lire les répliques sans y mettre une once d’émotion. Les meilleures interprétations que j’ai entendu étaient celles de Jean Reno en Mufasa et à ma plus grande surprise Jamel Debbouzze en Timon, qui pour une fois ne faisait pas du Jamel Debbouze. A part ça, j’ai trouvé l’interprétation de Rayane Bensetti en Simba assez plate et celle de la chanteuse Anne Sila qui interprète Nala totalement insipide.

Mais mon plus gros problème a été la voix de Scar. Jean Piat avait réussi à donner une âme à ce personnage. Il l’avait rendu charismatique, malicieux et machiavélique rien qu’avec le ton de sa voix. Michel Lerousseau est celui qui interprète Scar dans cette nouvelle version et ce qu’on peut dire, c’est qu’il n’apporte pas toute la dimension dramatique et malfaisante du personnage. On ne ressent pas le danger. Scar semble être un lion vieux, fatigué et meurtri. Sans doute y avait-il une erreur de casting.

Je pense qu’il serait temps pour le cinéma français de refaire appel à des comédiens vraiment spécialisés dans le doublage au lieu de vouloir à tout prix mettre des têtes d’affiche pour faire vendre. Le Roi Lion n’avait pas besoin de ça.

 Hormis la VF, l’autre problème du film est sa simple existence.

Disney s’amuse depuis quelques années à faire des remakes en live action de ses plus grands succès. Mais Le Roi Lion est la limite qu’il ne fallait pas franchir. Il serait plus judicieux de parler de photoréalisme plutôt que de live action pour ce film qui n’est composé que d’animaux.

D’un point de vue artistique le film est plutôt bien réussi. Tout y est réaliste. De la savane au désert en passant par le vent qui passe dans la crinière de Mufasa ou de Simba. La réadaptation du Roi Lion est un plaisir pour les yeux. Mais le film est trop réaliste. Le dessin animé avait réussi à “humaniser” les expressions des animaux. Nous n’avons plus ça aujourd’hui. Il est donc difficile de comprendre et d’intégrer les émotions des personnages.

J’ai d’ailleurs été surprise de mon indifférence totale lorsque j’ai vu Mufasa mourir. Heureusement que la bonne originale d’Hans Zimmer, qui n’a pas changé, était là pour donner un peu de frissons. Mais la mort de Mufasa ne m’a rien fait, alors que c’est un crève-coeur de la regarder en dessin animé.

Ce manque d’anthropomorphisme rend le film totalement linéaire. Les dialogues cultes du dessin animé n’ont plus le même impact. C’est également le cas pour les mises en scène des chansons. Le dessin animé apportait facilement un côté fantastique, voire féérique à l’histoire que le “live action” ne peut pas se permettre. Là où Simba et Nala se baladent à dos d’autruches dans “Je voudrais déjà être un roi” dans le film d’animation, les deux lionceaux doivent se contenter de se balader entre les pâtes des animaux tout au long de la chanson.

Le plan pour plan du Roi Lion ne me dérange absolument pas. Au contraire, je voulais être capable de faire une comparaison rapide avec le dessin animé. Il était pourtant évident que certaines scènes n’allaient pas pourvoir être réalisées par souci de réalisme, comme celle de “Timon la vahiné” qui est pour moi la scène la plus drôle du film. Au lieu de ça nous avons une diversion qui fait référence à Lumière dans La Belle et la Bête. Mais ce n’est pas drôle. Même la fameuse scène de Pumba avec son “Mr Porc” légèrement modifiée, n’est pas drôle.

Le réalisme criant de ce film dénature totalement le chef-d’oeuvre qu’est le dessin animé.

Les seuls moments où je suis vraiment entrée dans le film sont au début et la fin, lorsque “L’histoire de la vie est chanté. C’est tout.

A part ça, le film ne sert strictement à rien. Disney n’aurait jamais dû le produire. C’était une perte de temps, mais un énorme gain d’argent, visiblement.

Si vous voulez regarder Le Roi Lion, visionnez celui de 1994.

Performance des Acteurs en VF

Réalisation

Scénario

Bande Originale

Note Finale

Est-ce #DudeChick ?

Au fait #Dudechick c’est quoi ?

Regarder la Bande Annonce

Abonnez-vous à la newsletter!No spam promis!

Les Derniers Articles

On recommande cette semaine !

[/spb_column]
Spécialiste de la Britishness et des films de superhéros "de type insecte" #BAFTA #MCU

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.