Avengers : Infinity War de Joe et Anthony Russo

Avengers : Infinity War de Joe et Anthony Russo
30 avril 2018 Priscilla Ruffe

 

Deux mois à peine après le phénomène Black Panther, nous revoilà avec l’autre film très attendu du MCU : Avengers : Infinity War qui nous promet bien des surprises.

Je ne me souviens pas avoir vu un film avec autant de tension dès ses premières secondes. Dès le logo, nous sommes immédiatement plongés dans l’atmosphère électrique et dangereuse que le MCU nous promet depuis des années. Ce que j’ai trouvé agréable, c’est que le film enchaîne directement avec la scène post-générique d’un autre film qui est Thor: Ragnarok. Donc si vous n’avez pas vu le film, vous aurez un peu de mal à vous situer dans l’histoire, mais ça ne durera pas longtemps.

Il est très difficile pour un tel film de mettre en avant chacun des héros présents. Certains sont d’ailleurs plus mis en avant que d’autres comme Thor, Iron-man ou même Doctor Strange. Nous avons également ce que j’appellerais une “problématique Hulk”

Spoiler!

Pour les personnes qui ont vu Thor: Ragnarok, elles savent que Hulk avait pris le pas sur Bruce Banner, à un tel point que ce dernier n’avait absolument aucun souvenir de tout ce qu’il avait vécu après Avengers: L’Ère d’Ultron.

Fin du spoiler.

Dans Infinity War, je peux vous dire Hulk fait encore des siennes mettant Bruce Banner dans une situation délicate. A l’inverse, certains des héros sont plus en retrait ce que je trouve assez dommage, comme pour Captain America par exemple, qui n’est plus vraiment Captain, même si sa première apparition dans le film est complètement badass.

Le personnage auquel je me suis le plus attachée est à ma grande surprise Wanda Maximoff, alias la Sorcière rouge. On l’avait quitté dans Captain America: Civil War légèrement en conflit avec elle-même, ayant peu confiance en elle et surtout ayant peur de ses pouvoirs qu’elle ne maîtrisait pas entièrement. Dans Infinity War, Wanda montrera pleinement l’étendu de ses pouvoirs et particulièrement pour tenter de sauver Vision qui possède la pierre de l’esprit.

Mais ce que j’ai trouvé particulièrement bien amené dans ce film ce n’est pas le rassemblement des super-héros, mais plutôt le focus sur le méchant: Thanos. Car Avenger: Infinity War a en réalité pour personnage principal Thanos. Tout tourne autour de lui. On en apprend plus sur son passé et d’ailleurs aussi sur celui de sa fille adoptive Gamora. On verra la relation qu’il entretient avec elle, ce lien qui les unit et qui rend l’un des plus grands méchants de Marvel… plus humain ?

Thanos est pourtant à Avengers 3 ce qu’Ultron était à Avengers 2. Il ne fait pas tant que ça la différence en renaissance et destruction, entre paix et guerre et rétablissement de l’ordre. Et il sait pertinemment qu’il faille passer par la guerre et la destruction pour accéder à une certaine paix et renaissance. On pourrait comprendre certaines de ses motivations, mais la manière par laquelle il veut accéder à cette paix et renaissance est tout simplement ignoble. Donc l’empathie qu’on pourrait ressentir à son égard est vite effacé par à ses actions.

La chose dont on aurait pu avoir peur aurait été l’excès d’humour, surtout venant de Thor par exemple ou même de Drax ou Star-Lord, pour ne citer qu’eux. Mais Marvel est parvenu à avoir un très bon équilibre entre humour et drame car Avengers : Infinity War est avant tout très chargé en émotion et en tension dramatique.

Bien évidemment que serait Avengers sans la fameuse scène de castagne générale qu’on nous promet tant dans le trailer ? Cette bagarre se passe au Wakanda (ça fait d’ailleurs plaisir de revoir T’Challa, Okoye et Shuri même s’ils apparaissent peu). La scène est plus que spectaculaire, une véritable apothéose et avalanche d’effets spéciaux. Ca part dans tous les sens, mais c’est ce qu’on attend après tout.

Les questions que beaucoup de personnes de posent avec ce film sont s’il y a des morts ? Si oui, y en a-t-il beaucoup ? Sont-ils ceux auxquels on s’attendait ? Tout ce que je peux vous dire qu’on sort de la séance légèrement secoué et que la scène post-générique, qui annonce deux films à venir, n’arrange pas les choses.

En voyant ce film, je me suis rendue compte à quel point il était – non pas important – mais très utile d’avoir vu certains des précédents films du MCU pour comprendre ce troisième opus des Avengers.

Performance des Acteurs

Réalisation

Scénario

Bande Originale

Note Finale

Est-ce #DudeChick ?

 

Au fait #Dudechick c’est quoi ?

Regarder la Bande Annonce

Abonnez-vous à la newsletter!No spam promis!

Les Derniers Articles

On recommande cette semaine!

Les articles les plus populaires

  • Le Labyrinthe du Silence de Giulio Ricciarelli
    Par helene-delaunay
    28
  • On a testé la salle First d’EuropaCorp Cinémas
    Par priscilla-ruffe
    27
  • Une Belle Fin d’Uberto Pasolini
    Par priscilla-ruffe
    25
  • MAD MAX : Retour sur l’univers barré de GEORGE MILLER
    Par laura-kressmann
    21
  • Avengers: l’Ere d’Ultron de Joss Whedon
    Par laura-kressmann
    20

On est sur Instagram!

Suivez nous!

[/spb_column]
Spécialiste de la Britishness et des films de superhéros "de type insecte" #BAFTA

1 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.